15. févr., 2015

La vie devant soi

de Romain Gary (Emile Ajar)

 

 Momo, âge indéterminé (10 ans ?) car il n'a pas été "daté" est un "fils de pute" laissée à la garde d'une vieille juive, Madame Rosa, qui fait "nounou" pour les enfants des dames partageant cette profession.

Dans le passé, Madame Rosa elle aussi "s'est défendue" pour gagner sa vie. Mais aujourd'hui, elle est vieille, et les six étages sans ascenseur menacent d'avoir raison de son autonomie. Mais madame Rosa ne veut pas aller à l'hôpital où "ils vont m'obliger à continuer à vivre". Alors, en bon "proxynète", Momo va tout donner pour l'aider à finir sa vie comme elle l'entend.

 

Coup de coeur absolu !!!! Une perle ! Ah ce Momo, comme on se prend à l'aimer ! Lui et son extraordinaire façon de parler .

Encore Romain Gary me direz-vous ? Ben oui, mais cet auteur est tellement fabuleux... Sans doute la plus belle rencontre de ma vie de lectrice.

Pas étonnant que le jury du Goncourt ne l'ait pas reconnu sous son pseudo et que plusieurs éditeurs ait refusé le manuscrit. Il fallait de l'audace...

Une lecture pour tous cependant, y compris les ados.

 

Roman

 

http://www.babelio.com/livres/Gary-La-Vie-devant-soi/2978/critiques?tri=dt