Le top des lectures du chat Pergolese (avatar Babélio)

de Christophe Lambert

 

1936 : la Grande Dépression. Dans un camp d'exilés économiques au coeur de l'Arizona, des forains font halte pour donner un spectacle à l'intention des enfants. Dès le lendemain, pour Teddy, 16 ans, c'est le début d'un long voyage à travers les Etats-Unis pour retrouver ceux qui, il en est persuadé, ont volé la veille l'âme de sa petite soeur...

 

Dans ce roman où l'action ne cesse pratiquement jamais, l'auteur tricote à merveille le réalisme le plus dur au surnaturel le plus terrifiant. Il offre aux ados une aventure haletante durant laquelle il découvriront, mine de rien, ce qu'étaient la vie, le pays et la société dans les Etats-Unis de cette période, si bien décrite par Steinbeck dans ses Raisins de la colère

 

Roman ados

 

http://www.babelio.com/livres/Lambert-Soul-breakers/914732/critiques/1254119

 

 

 

de Pierre Bordage

 

Dans un futur très proche, de mystérieuses et énormes sphères blanches apparaissent sur la Terre. Très rapidement, elles enlèvent des enfants de moins de quatre ans que l'on ne revoit jamais. Aucune arme conventionnelle ne parvient à les détruire, y compris l'atome. Alors les autorités choisissent un autre mode de combat et décrètent une loi terrible : la loi Isaac...

 

Grace à la pluralité des points de vue des personnages, tous victimes d'une manière ou d'une autre de la perte d'un enfant, Pierre Bordage intègre le lecteur dans cette histoire noire, très noire. On est pris au tripes... Quant à l'écriture, elle est particulièrement brillante : belle, riche, expressive, sans le moindre embryon de défaut de syntaxe

Un livre que l'on commence sans pouvoir le lacher jusqu'à la fin.

 

Roman d'anticipation

 

http://www.babelio.com/livres/Bordage-Les-dames-blanches/719611/critiques?tri=dt

de Victor del Arbol

 

Espagne, hiver 1941, sur un quai de gare. Une jeune femme et son petit garçon attendent le train. Un train qu'elle ne prendra jamais.

Espagne, hiver 1981, juste après la tentative de coup d'Etat militaire, dans une chambre d'hôpital. Une jeune femme est en train de mourir.

Ces deux femmes sont intimement liées, pas par le sang qui coule dans leur veines mais par celui qui a été versé tout au long de leurs histoires familiales croisées. Croisées entre elle et tissées avec l'Histoire.

 

Ce roman est la chronique d'un tremblement de terre et de ses répliques qui ont duré quarante ans : la guerre civile espagnole. Sans doute un des conflits les plus abominables et un de ceux qui a laissé le plus de cicatrices au sein d'un peuple, d'une société, des familles.

Le roman de Victor del Arbol est noir, très noir. Il est magnifiquement construit : le lecteur dispose assez rapidement de toutes les pièces du puzzle mais ne peut les associer que très tardivement.

L'écriture est un vrai bonheur. Je ne comprends hélas pas l'espagnol alors une mention spéciale au traducteur.

 

Roman

 

http://www.babelio.com/livres/del-Arbol-La-tristesse-du-samourai/333980#critiques

de Pierre Lemaitre

 

Les héros de ce magnifique roman sont avant tout deux "gueules-cassées" de la guerre de 14-18. Une cassée au sens propre (pour ne pas dire fracassée), l'autre au sens figuré (cassée dans sa tête). Et il y a le salaud, un vrai de vrai... Plus cynique et impitoyable tu meurs.

Ces trois-là vont, pour des motivations différente, vont s'enrichir grâce à des arnaques moralement monstrueuses. D'aulnay-Pradelle va escroquer la République jusqu'à l'os (c'est le cas de le dire) pour retrouver sa splendeur d'aristocrate. Edouard Péricourt et Albert Maillard vont plumer ceux qui érigent les morts en héros tout en méprisant (un peu, beaucoup, passionnément...) ceux qui sont revenus vivants. 

 

Que dire ? Tout est parfait... Le récit,l'ambiance, les personnages, l'écriture. Pierre Lemaitre porte vraiment bien son nom.

On sort de ce roman abasourdi. Et moi en plus de ça très émue car le premier chapitre m'a fait revivre l'histoire de mon grand-père, rapportée sous forme "camouflée" dans mon livre "La Libellule". 

 

Roman

 

http://www.babelio.com/livres/Lemaitre-Au-revoir-la-haut/498518#critiques

de Lois Lowry

 

Jonas vit dans un monde où tout roule parfaitement, à l'image des bicyclettes que tous les citoyens de la Communauté de plus de 8 ans utilisent comme moyen de transport.

Il sera bientôt un douze-ans et, comme on lui a déjà choisi un prénom et des parents lorsqu'il est devenu un un-an, on va aujourd'hui lui choisir un métier.

Mais la carrière désignée à Jonas va être très différente de celle de ses camarades...

 

Une dystopie qui fait un peu penser au "Meilleur des mondes". Au début, on envie presque les membres de cette Communauté, si heureux, tellement sereins, quel que soit leur âge.

Mais lorsqu'on comprend le prix qu'ils paient et font payer au Passeur en échange de cette vie "parfaite... on frémit ! 

 

Roman (dystopie) ados

 

http://www.babelio.com/livres/Lowry-Le-passeur/3102/critiques

Commentaires

17.04 | 00:16

Merci Lucas, cela a été rudement chouette de te rencontrer ! J'espère que Mutation te plaira aussi. Bises, Sophie.

...
13.04 | 17:44

bonjour c'est lucas bignon votre fan je vous laisse un petit mots quand je découvre votre site je m'émerveille mercie encore d'avoir créer ça
LUCAS

...
03.03 | 10:18

Et que personne n'oublie que Sophie finance avec ses droits d'auteurs la recherche contre les cancers de l'enfant, avec www.enfants-cancers-sante.fr

...
03.03 | 10:16

Il y a parfois dans la vie des rencontres qui ne sont pas seulement le fait du hasard...peut être celle ci ? En tous cas bravo pour le succès du livre

...